Planète Water Seer : une éolienne qui fabrique de l’eau potable

Article extrait du site www.positiv.fr Article d’Axel Leclercq 11 octobre 2016

water-seer-eolienne-eau-1

Source photo water see

 

Cet appareil peut s’installer partout et fournir de l’eau propre à toutes les populations qui en sont privées. Une invention très précieuse.

L’eau est une ressource essentielle. Aussi, quand elle se fait rare, l’homme n’a pas d’autre choix que de la faire apparaitre. Et nul besoin d’être un magicien pour y parvenir : l’ingéniosité et l’imagination de certains conduisent chaque jour à de nouveaux « miracles ». Dernier exemple en date : cette drôle d’éolienne qui capture le vent… pour le transformer en eau !

Cette petite invention permet de collecter jusqu’à 37 litres d’eau par jour, et ce, même dans les régions les plus arides du monde, sans qu’aucune source extérieure d’énergie ne soit nécessaire !

La Water Seer (c’est le nom de cette machine) repose sur un principe assez simple. À son sommet trône une éolienne. Cette éolienne aspire l’air environnant qui est alors propulsé par une hélice le long d’un tube métallique enterré sous terre. Dans ce tube protégé de la lumière et de la chaleur, la température est si fraiche que l’air, sous l’effet de la condensation, se transforme alors en eau !

Au pied de cette Water Seer, sous terre donc, une citerne se charge de conserver le liquide potable ainsi produit. Les riverains n’ont plus qu’à se servir à l’aide d’une simple pompe manuelle.

En 2013, 2,4 milliards d’êtres humains étaient toujours privés d’eau potable. Et aujourd’hui encore, on estime que 9 000 personne en meurent chaque jour dans le monde. Des statistiques insupportables qui soulignent toute l’importance d’une telle invention !

À l’origine de ce projet, Vici-Labs, une société à but non lucratif. Elle a déjà testé sa Water Seer en août dernier et l’expérience a semble-t-il été concluante. Mais d’autres expérimentations (notamment sur le terrain) doivent encore être entreprises.

C’est pour cette raison qu’une campagne de financement a été lancée sur internet. Vici-Labs, qui a besoin de 77 000$, en a déjà récolté plus de 14 000.

Compte tenu de l’enjeu que représente son invention, espérons que le projet ira à son terme. C’est en tout cas tout le mal qu’on lui souhaite !

Vous avez aimé : PARTAGEZ !
Share

envoyez
FAITES CIRCULER CETTE INFORMATION !
Envoyez-la ICI PAR MAIL à qui vous voulez !

Share