22 juillet Fête de Sainte Marie Madeleine, le pape François, Michel Garnier et Pakoune

Article extrait du site www.mariedemagdala.net 

Compte rendu de la visite de Michel Garnier et Pakoune en entretien privé avec le Pape Francois le 6 avril 2018

Nous voici de retour de Rome, nous vous remercions pour tous vos messages de liens et de soutiens, vous étiez tous très présents à nos côtés pour cette rencontre extraordinaire !
Invités par Henryane de Chaponay, nous avons eu la grande chance de faire partie de la délégation qui s’est rendue auprès du Pape François le vendredi 6 avril au matin.
Le Pape François est un grand Pape, un être lumineux, sensible, inspiré, missionné… un Apôtre du Christ, militant pour notre Mère la Terre et pour tous les petits de ce monde, nous avons été accueillis comme « des amis » « des proches ».


Nous avons vécu un espace temps au-delà de toute espérance et quelque chose de fort s’est passé. En premier j’avais préparé à son intention une demande toute particulière pour Marie-Magdeleine, je me suis approché du Pape François et lui ai confié « Santo Padre, una demanda muy importanta de Marie-Magdeleine… »
Il a pris connaissance de cette demande par un texte en espagnol … il m’a regardé et m’a dit : « Alors il faut que je vienne à la Sainte Baume en Provence ? » 

Je lui ai répondu « OUI ! OUI ! OUI ! »… et il a souri !

Nous nous sommes dit alors que le Pape François pourrait venir à la Sainte Baume et à la basilique de Saint Maximin pour rendre grâce à Marie de Magdala et ce serait historique et magnifique puisqu’il serait, depuis 2000 ans, le premier pape de Rome à venir honorer l’Apôtre des Apôtres, l’Apôtre de la miséricorde comme il aime la nommer…car il est en effet le premier pape qui a « scellé » Marie-Magdeleine comme Apôtre des Apôtres…

Ensuite nous lui avons chanté l’hymne aux oiseaux et nous l’entendions fredonner avec nous la mélodie car nous avons interprété le chant en français et bien sûr il avait les paroles de la chanson en Espagnol et je crois que nous lui avons fait plaisir en lui permettant la découverte de ce texte dans sa langue natale… à la fin de la chanson il a dit : « C’est d’une grande et profonde beauté… » il y avait beaucoup d’émotion dans sa voix et son regard.
En nous quittant il nous a confié avec un grand sourire complice « continuez à chanter
et prier pour moi.. »


Nous vous proposons de porter cet échange et cette demande pour sa venue à la Sainte
Baume dans votre cœur, vos pensées et vos prières.
 
 

Participation à la création de la nouvelle œuvre “Mystère de Patmos”

Bien chers amis, Michel Garnier s’est mis en quête et à la composition d’une nouvelle œuvre

« Le mystère de Patmos » dont vous pouvez découvrir un extrait dès maintenant sur la vidéo ci-dessous.

aint

Dites-le aux autres, partagez !